Anthropologie du corps, des sciences et des techniques, des arts et de la mémoire

vendredi 8 décembre 2017

BIOCOSMOS — Doctoral and Post-Doctoral Session

https://flic.kr/p/9Jvz3H

CNRS-ENS-UA International Research Center iGLOBES
Paris Sciences & Lettres Research University / Interdisciplinary Program on Origin and Conditions of Appearance of Life

“BIOCOSMOS – Our Sense of Place, Our Sense of Life in the Universe”
Workshop organized by Dr. Perig Pitrou (Collège de France/PSL Research University, Paris), Dr. Istvan Praet (University of Roehampton, London), Dr. Regis Ferriere (University of Arizona and ENS/PSL Research University, Paris) and Dr. Kevin Bonine (University of Arizona) 

February 1-2, 2018, at Biosphere 2 – Oracle (AZ)

Doctoral and Post-Doctoral Session
Organized by Dr. Joffrey Becker (Collège de France/PSL Research University Paris)

Call for participation

Since ecology has been defined by Ernst Haeckel (1866) as the science of the interactions between living organisms and their environments (a science of the oikos), the boundaries between living and non-living systems have constantly been blurred. The notion of homeostasis (Cannon, 1932) or the feedback loops (Rosenblueth, Wiener & Bigelow, 1947) have led to consider in a very similar way phenomenons that are related to both the description of life and the production of artifacts. These notions progressively conducted to the emergence of cybernetics, a science of the structures that describes the dynamics of self-organized systems and simultaneously participates in the conception of a new kind of machines.
If James Lovelock provocatively wrote that we could one day imagine that our engineered systems could be as subtle and versatile than their biological equivalents (Lovelock, 1979:77), systems appear in a movement that metaphorically mechanizes nature and brings machines to a form of protolife. They constitute a link between life and techniques.
The aim of this session is to explore this crossed space that the notion of system seems to create.  Opened to Ph.D students and post-doctoral researchers in social and natural sciences, this session will focus on issues directly related to cybernetic systems, considering them as both a mean to represent ecosystems emerging in the universe, but also as a mean to construct artificial devices where terrestrial life can survive outside the Earth. We will more specifically focus on the question: What fundamental elements and which interactions allow us to consider that a world (natural or artificial) can be inhabited, a world in which life can develop and maintain itself? We will thus try to better understand how cybernetic systems, through the mediation of theoretical or real machines, invite us to consider the complex (and culturally informed) entanglements of life and techniques.

Cannon Walter B., 1932, The Wisdom of the Body, New-York, W.W. Norton & Company, inc
Haeckel Ernst, 1866, Generelle Morphologie der Organismen, 2 vol., Berlin, G. Reimer
Lovelock James, 1993 [1979], La terre est un être vivant, L'hypothèse Gaïa, Paris, Flammarion
Rosenblueth Arturo, Wiener Norber, Bigelow Julian, 1943, “Behavior, Purpose and Teleology”, Philosophy of Science, 10(1), 18-24

Submission Information

Candidates must precise whether they want to do an oral presentation or whether they prefer to present a poster.

Submissions must contain:
- The name of the presenter, affiliations, email address
- The title of the presentation / poster
- An abstract (150-300 words)
- If applicable, a list of selected publications, relevant to the proposed topic of the talk
- A short curriculum / resume

Submissions must be sent before December 20th to: ocavbioarti@gmail.com

Notification regarding acceptance of submissions will be sent by email during the first week of January.

UMI iGlobes will reimburse part of the travel to Tucson, and cover two nights at Biosphere 2 and meals during the workshop.


jeudi 26 octobre 2017

Expressions, simulations, perceptions - Journées PsyPhINe 2017


Expressions, simulations, perceptions - Journées PsyPhINe 2017
Mercredi 15 novembre 2017 - 14:00 - Jeudi 16 novembre 2017 - 17:00
Nancy, Campus Lettres & Sciences Humaines et Sociales (salle A104)

Dans nos interactions les plus quotidiennes, nous tentons de percevoir les intentions d’autrui à partir d’indices multiples et d’expressions variées. Cela vaut des interactions verbales, où l’expression est réglée par nombre de principes implicites, qu’ils relèvent de la grammaire, de la sémantique ou de la pragmatique. Cela vaut également des interactions non verbales, l’expression étant alors gestuelle et plus largement corporelle. Ainsi cette perception n'est-elle pas restreinte à l’interaction avec des êtres humains capables de parler : elle semble s'étendre aux interactions avec certains animaux et, pour ce qui nous intéresse, avec certaines machines qui n’utilisent pas de ressources verbales. La capacité d’expression d’une machine robotisée paraît cruciale pour permettre l’interaction. Comment donc perçoit-on ce qu’exprime le « corps » d’une machine ? Qu’est-il possible d’exprimer ? Une réactivité minimale doit-elle être implantée pour donner à percevoir des intentions ? L’expression est-elle une simulation, ou une délégation de l’expression d’intentions voire d’émotions par un concepteur ? Ces questions seront au cœur des contributions aux Journées PsyPhINe 2017.

jeudi 19 octobre 2017

PRÉSENCES EXTRATERRESTRES - DIVERSITÉ DES FORMES DE VIE EN SCIENCE-FICTION


PRÉSENCES EXTRATERRESTRES
DIVERSITÉ DES FORMES DE VIE EN SCIENCE-FICTION
8 FILMS-DÉBATS

Programmation proposée par Roland Lehoucq, Perig Pitrou & Jean-Sébastien Steyer
Dans le cadre du projet Paris Sciences et Lettres
ORIGINES ET CONDITIONS D’APPARITION DE LA VIE

NOVEMBRE 2017 – JUIN 2018

Cinéma Le Grand Action
5, rue des Écoles, Paris 5e

*

15 novembre 2017, 20h00 
RENCONTRES DU TROISIÈME TYPE
S. Spielberg
Séance suivie d’un cocktail
Discussion animée par R. Lehoucq (CEA), F. Marchis (SETI Institute) & S. Mazevet (Observatoire de Paris)

13 décembre 2017, 20h00
LE JOUR OÙ LA TERRE S’ARRÊTA
R. Wise
Discussion animée par P. Pitrou (CNRS) & W. Stoczkowski (EHESS)

17 janvier 2018, 20h00
THE THING
J. Carpenter
Discussion animée par B. Le Maître (Univ. Paris Nanterre) & F. Moutou (ANSES)

14 février 2018, 20h00
PACIFIC RIM 
G. del Toro
Discussion animée par R. Lehoucq (CEA) & J.-S. Steyer (CNRS/MNHN)

14 mars 2018, 20h00
DISTRICT 9
N. Blomkamp
Discussion animée par A. Musset (EHESS) & J.-S. Steyer (CNRS/MNHN)

11 avril 2018, 20h00
UNDER THE SKIN
J.Glazer
Discussion animée par É. Bapteste (CNRS) & P. -L. Patoine (Univ. Sorbonne-Nouvelle)

16 mai 2018, 20h00
MIDNIGHT SPECIAL
J. Nichols
Discussion animée par A. Esquerre (CNRS) & P. Pitrou (CNRS)

26 juin 2018, 20h00
PREMIER CONTACT
D. Villeneuve
(entrée libre, sur réservation)
Séance suivie d’un cocktail,
proposée en partenariat avec le Cycle Univers Convergents organisé par l’Institut Henri Poincaré
Discussion animée par R. Lehoucq (CEA) & V. Vapnarsky (CNRS)

vendredi 13 octobre 2017

Matières à penser avec Serge Tisseron

Pour un robot qui n’imite pas l’humain, mais le théâtralise
France Culture

Serge Tisseron s'entretient avec Joffrey Becker, anthropologue, spécialiste de la robotique dite sociale, et chercheur affilié au Laboratoire d'Anthropologie Sociale (LAS / EHESS). 
Alors que beaucoup de chercheurs pensent que la clé de l’acceptabilité des robots résiderait dans une morphologie et des capacités d’interaction qui imitent l’humain, l’ethnologue Joffrey Becker penche au contraire pour le théâtre et l’esthétique. Pour lui, le robot ne devra pas imiter l’humain, mais au contraire théâtraliser les comportements humains, et il devra le faire avec grâce. Le robot de l’avenir sera souple, dansant et fluide, et il pourra pour cela emprunter au monde des poissons, des oiseaux, des insectes, des araignées, voire des plantes…

vendredi 22 septembre 2017

Robotique et santé mentale

Robotique et santé mentale : 
quels robots pour assister les malades… et éviter de rendre malades les bien portants ?

Colloque 
7 octobre 2017 
Université Paris Diderot
Halle aux Farines
amphi 1A
Entrée : 40€

Comme l’avait déjà indiqué Norbert Wiener il y a plus de 50 ans, un robot est une machine associant trois composantes en interaction. La première est « perceptive » : le robot possède des capteurs qui lui donnent des informations sur son environnement. La seconde est son programme qui lui permet le stockage et surtout le traitement des informations. Enfin, le robot possède des effecteurs grâce auxquels il agit sur son environnement, ce qui le distingue d’une simple intelligence artificielle. Selon les auteurs, cette action sur l’environnement peut prendre plusieurs aspects : une action physique, une action informatique via un réseau (comme c’est le cas des robots traders intervenant sur les cours de la bourse), ou encore une action sur le monde affectif de ceux qui en sont proches, avec des conséquences possibles sur leurs capacités d’apprentissage et leur sociabilité. Ce sont évidemment ces dernières possibilités qui sont au cœur des utilisations possibles des robots en santé mentale, notamment dans les pathologies liées à l’autisme et au vieillissement.

Mais en même temps, il serait dangereux de nous cacher que les robots ne sont pas des machines comme les autres. En interagissant avec nous, elles peuvent créer l’illusion qu’elles se soucient de nous ! Certains y réagissent par le rejet, d’autres par une confiance excessive. C’est pourquoi, s’il est essentiel d’explorer les usages possibles des robots comme auxiliaires thérapeutiques, il est tout aussi important de réfléchir aux risques suscités par une appréciation erronée de leurs possibilités. Cette question-là aussi concerne la santé mentale.

Téléchargez le programme du colloque

mercredi 22 mars 2017

Vie terrestre / Vie extraterrestre

 
Vie terrestre/ Vie extraterrestre
La perspective de l’anthropologie de la vie

Équipe « Anthropologie de la vie et des représentations du vivant »
Laboratoire d’anthropologie sociale (Collège de France)
 *
22 mars 2017, 9h30-12h45
Observatoire de Paris, Salle du Conseil
77, avenue Denfert-Rochereau, Paris 14e
(Une pièce d’identité est demandée à l’accueil)
 *
Paris Sciences et Lettres
IRIS – Origines et conditions d’apparition de la vie

Programme

9h30
Perig Pitrou (CNRS / Laboratoire d’anthropologie sociale)
Anthropologie de la vie et exobiologie

10h30
Istvan Praet (Université de Roehampton)
L’astrobiologie comme laboratoire conceptuel

11h30
Pause

11h45
Joffrey Becker (LORIA / Laboratoire d’anthropologie sociale)
L’imitation de la vie en robotique entre fabrication et interactions